CAP Boucher

picto mini boucherie« Un boucher coupant, tranchant, élaguant, ficelant, façonnant vaut un danseur, un mime. »

(Colette – Ecrivaine française)

 Le métier

CAP BoucherUn boucher débute sa journée tôt le matin. Il réceptionne sa marchandise, gère les approvisionnements auprès des fournisseurs et son stock.
Il doit  connaître parfaitement les produits qu’il travaille puisqu’il est amené  à conseiller les clients sur le choix des morceaux, les façons de les accommoder, les temps de cuisson, etc.
Le contact avec la clientèle est essentiel. Il faut qu’elle soit satisfaite de la façon dont elle est reçue et de la qualité des produits proposés.
L’hygiène est importante dans cette profession et la tenue professionnelle traditionnelle adaptée aux particularités du métier (gants, chaussures de sécurité, etc.).
Enfin cette profession offre de bons débouchés avec une rémunération attrayante en fonction de l’expérience et des formations acquises.

 Conditions

Age :
  • Avoir entre 15 et 25 ans.
Entrée en 1ère année :
  • Avoir bénéficié du dispositif DIMA (Dispositif d’Initiation aux Métiers en Alternance) ;
  • Avoir effectué une année de 3ème dans sa totalité, une seconde générale, technologique ou professionnelle ;
  • Avoir suivi une formation en 1ère année d’un CAP d’un autre domaine professionnel.
Entrée en 2ème année :
  • Être titulaire d’un diplôme de même niveau ou de niveau supérieur. Un parcours personnalisé peut alors être envisagé.

Toutes les informations sur l’apprentissage : consulter les infos légales.

 Objectifs

Le titulaire d’un CAP Boucher doit être capable de réaliser des préparations de base. Il désosse, épluche, et présente un produit en prenant en compte l’utilisation des produits notamment en cuisine.

 Déroulement de la formation

  • Le CAP Boucher se prépare en contrat d’apprentissage sur une durée de 2 ans ;
  • Une année de formation au CFA comprend 13 semaines de cours ;
  • L’alternance pour le CAP Boucher est, en règle générale, d’1 semaine au CFA suivie de 2 semaines en entreprise ;
  • Après obtention de l’examen, l’apprenti est titulaire d’un diplôme de niveau 5.

 Après le CAP Boucher …

  • Un Brevet professionnel (BP) Boucher pour maîtriser l’ensemble de la production et pour se préparer à la gestion d’une entreprise artisanale ;
  • Une formation dans un domaine dit «connexe» tel que la Charcuterie. A l’issue d’un CAP Boucher, un CAP Charcutier traiteur peut être préparé en 1 an et un BP Charcutier traiteur peut être préparé en 2 ans ;
  • D’autres possibilités existent : consulter l’ESpace Info Métiers (ESIM) en utilisant le formulaire de contact.

En savoir plus …

Les commentaires sont fermés